La sérigraphie est une technique d’impression pouvant s’appliquer à différents supports. Cette technique consiste à faire passer une encre au travers d’un écran (sorte de pochoir). L’encre se dépose ainsi sur le support en reproduisant les formes ouvertes de l’écran.

Le XIXe siècle marqua l’entrée de la sérigraphie dans l’ère moderne. Andy Warhol et Roy Lichtenstein s’adonnèrent sans modération à cette technique et lui donnèrent ses lettres de noblesse.

  

À la fin des années 1970, la sérigraphie demeure très présente dans de nombreuses productions et les sérigraphies sont partout autour de nous : les panneaux signalétiques, les autocollants, les CD, les affiches de concert, les vêtements et le matériel industriel, entre autres, arborent des réalisations et motifs sérigraphiques. Cette technique peut être mise en œuvre sur papier, textile, circuit imprimé, verre, céramique, bois et métal et tout autres supports ou volumes à plat (formes géométriques régulières).


TECHNIQUE DE LA SÉRIGRAPHIE ÉTAPE PAR ÉTAPE

LA PRÉPARATION

Tout d’abord, il s’agit de préparer l’écran qui sera la forme imprimante, c’est-à-dire la matrice servant à imprimer votre document. Cet écran est un cadre en aluminium sur lequel est tendu une toile de polyester. On enduit le cadre avec une émulsion. Cette émulsion est photosensible et va réagir à la lumière. Une fois le cadre enduit, il faut le laisser sécher.

Nous procédons à l’impression du fichier sur un film transparent. Ce film appelé typon va servir à l’insolation du cadre. La partie encrée (noire) va stopper la lumière alors que la partie transparente va quant à elle la laisser passer. Ensuite nous plaçons le film sur la table d’insolation contenant l’ampoule UV et nous mettons le cadre que nous insolons quelques minutes.

L’ampoule UV va sécher la partie exposée à la lumière tandis que la partie cachée par l’encre du typon ne va pas réagir.

Une fois l’insolation terminée, nous procédons au dégravage. Cela consiste à retirer grâce à un jet d’eau ou une éponge humide, la matière photosensible qui a été déposée sur le cadre. L’eau va stopper immédiatement toute réaction aux UV et va dissoudre toute la partie où l’émulsion était protégée par le typon. Le cadre va ensuite être mis à sécher, une fois essuyer pour ne pas avoir de trace de goutte sur le support.

L’IMPRESSION

Le cadre est installé sur le carrousel, puis caler afin que le motif soit bien positionné sur le support. On étale la peinture en couche fine au moyen d’une raclette d’enduction sur toute la surface. On laisse imbiber un peu le produit en penchant la râcle lorsque qu’on est en bas du cadre, puis on râcle en remontant, ce qui permet d’étaler la matière. Une fois le cadre enduit sur la première face, on le retourne et de nouveau on passe la râcle d’enduction de bas en haut. Ensuite le cadre ira sécher à l’abri de la lumière .


L’association se donne pour objectif de rendre la sérigraphie accessible à tous, pour cela, elle propose d’intervenir au sein du milieu scolaire (dans le cadre du programme scolaire (à partir du niveau CM) et dans le cadre du TAP (temps d’activité périscolaire)), au sein des centres de loisirs, auprès des particuliers et lors d’événements afin d’initier les personnes à la sérigraphie, leur expliquer la technique et leur proposer une mise en pratique.

Pour ces initiations, l’association propose différentes illustrations et sur différents supports (textile, papier, carton….). Les visuels sont adaptés à l’âge des personnes et aux thématiques souhaitées.

Pour toutes demandes d’initiation veuillez contacter l’association par téléphone au 09.54.15.94.08 ou par mail : à mouillotins.evs@gmail.com